Prix du Climat


Jury

Claudie Haigneré

Claudie Haigneré est médecin rhumatologue, Docteur ès sciences, astronaute, femme politique et responsable d’établissement public mais surtout première femme française à aller dans l’espace. Sélectionnée par le CNES en 1985 comme candidate astronaute, Claudie Haigneré part à l’entraînement à la Cité des Etoiles (Russie) en 1992. Elle devient alors astronaute de l’ESA en 1999 après avoir effectué sa première mission spatiale de 16 jours en 1996 à bord de la station Mir. Elle accomplit une seconde mission spatiale en 2001 à bord de la Station Spatiale Internationale. Elle est conseiller spécial du DG de l’ESA depuis le 1 avril 2015.

Jean-François Clervoy

Astronaute depuis 1985, Jean-François Clervoy effectue trois missions à bord de la navette spatiale américaine, en 1994 pour étudier l’atmosphère, en 1997 pour ravitailler la station russe MIR et en 1999 pour réparer le télescope spatial Hubble. Il est aussi président de Novespace qui organise les vols paraboliques pour la recherche en apesanteur. Il est membre de plusieurs organisations œuvrant pour la promotion de l’exploration spatiale et pour la protection de la planète.

Julie Payette

Ingénieur et astronaute canadienne, Julie Payette a accompli deux missions dans

l’espace pour la construction de la station spatiale international (ISS). A bord des navettes spatiales “Discovery” (1999) et “Endeavour” (2009), elle a accumulé 611 heures de vol dans l’espace et a fait plus de 400 fois le tour de la Terre. Julie Payette est récipiendaire de nombreuses distinctions, est chevalier de l’Ordre National du Québec et officier de l’Ordre du Canada.

Michel Tognini

Michel Tognini, astronaute français, a participé à deux missions spatiales. La première, « Antarès », a eu lieu en 1992 où pendant 14 jours il a mené un programme d’expériences franco-soviétiques. Son second vol spatial a eu lieu en 1999 lors de la mission STS-93 . Après avoir été le chef de la division des astronautes européens, il a été le chef du Centre des Astronautes européens de l’Agence spatiale européenne à Cologne en Allemagne. Il est maintenant en France pour défendre les vols habités auprès du grand public et pour aider les universités pour les travaux sur l’exploration spatiale habitée.

Cécile Desclaux

Anny Cazenave est chercheur au Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiale à Toulouse et Directeur pour les sciences de la Terre à l’International Space Science Institute (ISSI, Berne, Suisse). Ses domaines de recherche se concentrent sur les applications des techniques spatiales à l’étude de la planète (géodésie et géophysique, niveau de la mer et climat, cycle global  de l’eau). Membre du comité scientifique du ‘World Climate Research Program’ elle est engagée sur les thématiques environnementales et de protection de notre planète.


Films en compétition

LAURÉAT : Catatumbarí de Oriana Contreras

Nous sommes le 4 octobre 2029 à Maracaibo. Un pêcheur découvre que le phénomène météorologique de la foudre de Catatumbo va bientôt disparaître pour toujours à cause du changement climatique. Il emmène son fils dans un endroit où ils pourront admirer ce phénomène pour la dernière fois.

Voir le film

Water Warrior de Nana Ghana

Une galeriste invite à Los Angeles l’artiste africain tendance Serge Clottey après avoir découvert son travail sur internet. “Water warrior” décrit la crise de l’eau comme un problème mondial et nous fait prendre conscience de l’importance de la conservation de l’eau.

Wind de Robert Löbel

Les habitants d’une étrange région venteuse apprennent à faire face à leurs difficiles conditions de vie.

Voir le film

Iron Mountain de Sébastien Fraud, Romain Brachet, Alexandre Guerre, Damien Kessler, Maxime Marline

Alors que le monde semble avoir été anéanti par des catastrophes climatiques, une civilisation tombe nez à nez avec un étrange vaisseau spatial.

Voir le film

Chatarra de Walter Tournier

Dans un monde post-apocalyptique, l’environnement est fait de pollution, déchets et autres détritus. Un robot s’active à rassembler des pièces métalliques afin de créer d’autres robots, comme lui, qui prendront vie dans un monde qui n’en a plus.